Sortie le 19 Novembre 2021, le livre “ Je me relève” aux éditions Anne Carrière, énumère des violences sexuelles et domestiques dont Maïmouna a été victime. Elle y explique comment elle est arrivée à conceptualiser la Booty Therapy afin de faire acte de résilience.
Un jour de novembre 2014, Maïmouna Coulibaly participe, en région parisienne, à un atelier autour de la Journée internationale pour l’élimination des violences faites aux femmes. Elle est là en tant que chorégraphe et danseuse, elle est là pour apprendre aux femmes à « booty shaker », à bouger bassin et fesses sur des musiques afro-urbaines, à se sentir libres et puissantes. Elle a inventé le concept, c’est de la « Booty Therapy ».
Mais, avant de danser, les femmes parlent. De violences sexuelles en tout genre. Et Maïmouna ouvre alors les yeux sur son passé : une excision, des viols, de la violence domestique… L’ex-gamine des cités a traversé beaucoup d’épreuves.
Avec virulence, énergie et authenticité, Maïmouna fait le récit de son parcours, dans lequel elle a puisé une force, une puissance hors norme, qu’elle transmet aujourd’hui à travers la danse. 
Si Maïmouna fait bouger le corps des femmes, ce livre fait bouger les mentalités et apporte un autre regard.

 Vous pouvez vous procurer le livre en librairie près de chez vous ou chez les redistributeurs Amazon ou Fnac.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.